“Une histoire, deux danseuses, des dieux”

Construit en miroir entre la fraîcheur du regard d’une enfant et l’exubérance des légendes des dieux de l’Inde, ce spectacle entrelace habilement les mille facettes de la mythologie, où le sacré se pare de beauté pour se livrer à la danse.
En sanskrit Moksha signifie « libération », au sens de l’accomplissement. Dans les représentations d’Odissi, « Moksha » est la clé de voûte du spectacle. Ce nom, « Moksha » s’est imposé à Chandra et Lila, comme l’ancre intime de ce spectacle.
Lila danseuse de Mohiniyattam, et de théâtre-dansé Kathakali, arts traditionnels de la région du Kerala  et Chandra danseuse d’Odissi , art originaire de la région de l’Orissa
Ici la rondeur du Mohiniyattam et la rythmicité fluide de l’Odissi se conjuguent à merveille, et si chaque style se distingue par une technique et une ambiance musicale qui lui sont propre, leur différence participe à enrichir et parfaire le spectacle.
Ce spectacle est facilement accessible à tout spectateur novice qui ne serait pas initié à la gestuelle, aux codes ou à la mythologie à l’origine de ces danses.
Afin que le spectateur puisse, pièce après pièce, découvrir la trame principale et en saisir les nuances, nous avons tissé notre spectacle autour d’une histoire , narrée par une bande son.

 

durée: 1h15